Un routard malentendant

extrait du dossier Accessibilité et Tourisme du numéro de juillet 2014

Christophe est un passionné de voyages. Malgré une surdité bi- latérale sévère et une seule oreille appareillée il part régulièrement seul, sac au dos, pendant trois à quatre semaines à la découverte d'un pays pour lequel il a eu un coup de cœur.

Comment prépares-tu tes voyages ?4 routardsri lanka mai 2014 056 3

Je suis plus attiré par les pays d'Asie et d'Amérique du Sud. En fonction de ce que j'ai lu dans les blogs, les forums, les livres, je choisis un pays ; je tiens compte des réponses aux questions : Qu'est- ce que je peux faire ? Comment bouger avec les transports en communs ? Est- ce que je peux réaliser ce qui m'attire (nature, montagne) ? La période dépendra du climat.
Une fois établi un itinéraire, je cherche un endroit où je peux arriver en bus, ou en train. J'essaie d'avoir les plans de la ville pour savoir où je suis quand j'arrive et savoir où aller. Jusqu'à présent j'ai toujours pu faire ce que j'avais projeté. Depuis 2007 j'ai visité le Vietnam, le Pérou, l'Equateur, le Laos, le Cambodge, la Bolivie, l'Inde, l'Indonésie, la Birmanie, la Malaisie, le Guatemala et je reviens du Sri Lanka.

 

Quels sont les principaux problèmes que tu rencontres ?

Le problème de communication essentiellement, à cause de la barrière de la langue car je ne parle couramment ni l'anglais ni l'espagnol. Par contre, je suis plus à l'aise pour communiquer qu'en France car mon interlocuteur a les mêmes problèmes ; il ne sait pas si cela est dû à la barrière de la langue, ou à la surdité. Je fais répéter souvent, et avec des phrases simples et basiques, accompagnés de gestes, on est à égalité. J'arrive bien à comprendre quand je pose des questions car je mène le sujet. En Asie il y a toujours beaucoup de bruits ambiants (surtout l'Inde). J'ai beaucoup de contacts avec les locaux, je demande toujours plusieurs fois mon chemin pour être sûr d'avoir bien compris.
Je pars sans savoir où je vais dormir le soir, ce n'est pas un problème pour moi, la surdité non plus.Ensuite les problèmes qui peuvent se poser ce sont des conditions d'hygiène, quelquefois fort douteuses !

Tu as eu des mésaventures en rapport avec ta surdité ?

Non, mais de grandes angoisses avec mon appareil auditif qui est tombé en panne. Il s'est arrêté pendant deux heures et j'ai vraiment paniqué, je n'arrivais pas à le faire redémarrer. En désespoir de cause j'étais prêt à déposer des prières au premier temple voisin !
J'ai aussi l'angoisse de ne pas me réveiller, quand il faut prendre un transport ou faire une activité de bonne heure.
Je fais très attention à mon appareil, c'est ce que j'ai de plus précieux. Quand je vais à la plage, au lieu de le laisser dans mon sac à dos, qu'on peut voler, je le mets dans une boite que j'enterre.
Quelquefois j'hésite à faire une activité à cause de la surdité et je suis partagé entre l'envie de la faire ou pas. Mais je finis toujours par aller au-delà de la peur, ça me révèle ma personnalité. Ainsi au Guatémala, j'ai fait du canyoning sans mon appareil, dans le silence pendant toute la durée et à la lumière d'une bougie tenue au- dessus de ma tête ! De même, j'ai pu nager avec les tortues, les requins pointe noires dans un aquarium en Indonésie.

Tu as rencontré des personnes sourdes ?4 routardcambodge 11.2010 380-1

Oui, dans certains pays asiatiques, ils sont souvent livrés à eux-mêmes, ils mendient. Je me dis que j'ai de la chance d'être français, d'avoir des aides, de la technologie. J'ai vu un centre d'aide par le travail au Cambodge avec un tableau de signes.

Tes meilleurs souvenirs ?

Ce sont toujours les rencontres avec les locaux, partager un repas dans un temple, un gars qui fait une prière pour moi, partager une bière.
Tu as des conseils à nous donner ?
Si on veut faire quelque chose, il faut se lancer, ne pas se mettre des barrières inutiles. Il faut laisser ses idées préconçues, ses préjugés et oublier son mode de vie occidental. C'est plus la peur de l'inconnu que la surdité qui peut freiner.

Voici quelques trucs et astuces pour voyager sereinement, lorsqu'on est malentendant et/ou porteur d'appareils auditifs :

http://www.blog-audition.fr/voyager/

-Forum de discussions sur les voyages :

http://www.routard.com/comm_forum_de_voyage.asp
http://voyageforum.com/

Mes albums de photos de mes voyages :

https://www.flickr.com/photos/123836452@N06/sets/

"Partir, c'est quitter son cocon, ouvrir ses ailes et s'envoler. C'est s'apercevoir qu'on n'est pas les seuls sur la planète, qu'on ne sait pas tout comme on le pensait. On devient plus humble, plus tolérant, un peu plus intelligent ." ( P.Fillit)

 

Imprimer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.