Le président du Bucodes SurdiFrance élu au bureau de l'EFHOH

Assemblée générale de l’EFHOH à Essenrd essen

Le Bucodes SurdiFrance a le plaisir d'annoncer l'élection de notre président Richard Darbéra au poste de trésorier du bureau de l'association européenne EFHOH (European Federation of Hard Of Hearing People) à l'unanimité lors de l'assemblée générale à Essen en Allemagne le 10 avril 2015.

Le bureau européen qui ne comporte que cinq membres a également élu une nouvelle secrétaire danoise. Après un premier temps d’immersion dans les finances européennes, Richard Darbéra devra préparer l'assemblée générale de l'EFHOH de 2016 qui aura lieu à Paris début avril.

Une étroite collaboration avec les associations europééennes de personnes malentendantes commence, qui , souhaitons-le, sera fructueuse.

Déclaration d'Essen 2015

L’accès aux appareils auditifs pour tous signifie l’accès aux mêmes chances pour tous.

  • Tout le monde doit avoir les mêmes chances. Pour les 51 millions de personnes malentendantes dans l’Union Européenne ce droit peut être rendu possible grâce à une prise en charge des appareils auditifs par l’État (totale ou partielle) et la généralisation des aides techniques. Pour ces millions de personnes (dont des enfants et des adolescents) l’accès aux appareils auditifs signifie l’accès aux mêmes chances.

  • Au nom des 51 millions de malentendants européens, L’EFHOH, la Fédération Européenne des Malentendants, réunie en Assemblée Générale à Essen en Allemagne, demande à tous les États membres de l’Union Européenne de garantir un accès à des aides auditives. Ces appareils doivent être de bonne qualité, approuvées par les professionnels et avec un reste à charge pour l’usager acceptable ; l’EFHOH demande aussi de garantir l’accès aux aides techniques et à la prise en charge du parcours de soins pour permettre aux usagers d’utiliser au mieux leurs appareils auditifs et leurs aides techniques complémentaires. Personne ne devrait exclu d’un accès égal pour une question de prix.

  • L’accès à l’éducation et à l’emploi : les appareils auditifs et les aides techniques compatibles doivent permettre un accès à l’éducation et par la suite à l’emploi. Il est urgent de réduire le taux de chômage des personnes malentendantes.

  • L’accès à la réhabilitation. Les aides auditives constituent actuellement la meilleure solution pour la majorité des personnes malentendantes. Ceci suppose cependant de respecter un parcours de soins bien identifié. Dans les standards européens (EN 15927) dont la référence est « services offerts par un appareil auditif », l’autorité de standardisation européenne (ANEC) stipule que l’achat d’un appareil auditif doit être accompagné d’une phase de réhabilitation. L’appareillage ne sera pas performant si ce parcours de soins n’est pas suivi, et, le coût pour les pouvoirs publics et les services de santé risque d’être encore plus élevés.

  • L’accès à l’autonomie. Tous les États ont une obligation qui est stipulée à l’article 5 de la Convention des Nations Unis pour le droit des personnes handicapées. Les personnes handicapées doivent pouvoir vivre de façon autonome. Les appareils auditifs permettent de vivre mieux : ils améliorent la communication, la vie sociale, l’éducation, l’emploi, les loisirs et in fine rendent la société plus inclusive. Les personnes malentendantes appareillées vivent mieux grâce à l’interaction de l’ensemble des ces facteurs.

Le contexte. Près de 10% de la population européenne est, à des degrés divers, malentendante. Des études montrent que les personnes malentendantes ont davantage de risque d’être exclues du marché du travail. Ce qui est dommageable non seulement pour la personne malentendante, mais pour la société toute entière. A titre d’exemple, le coût du sous-emploi de la population malentendante en Angleterre est estimé à 33,5 milliards d’euros en 2013. Ce montant couvre très largement le coût de la prise en charge de l’appareillage auditif par l’État (totale ou partielle).

Déclaration signée à l'Assemblée générale de l'EFHOH à Essen

Mots-clés: associations, Bucodes SurdiFrance, EFHOH

Imprimer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.