Le festival de Cannes et nous et nous...?

meilleur film VFST 2015Création d'un prix du meilleur film sous-titré

Participer à la vie sociale et culturelle est un droit, reconnu notamment par les traités européens et la Charte des droits fondamentaux (ou sur Wikisource.org). Pour les sourds et les malentendants, accéder à la culture reste pourtant, malheureusement, très difficile, sinon impossible. En particulier, ils ne peuvent généralement pas aller au cinéma, sauf lorsque les films projetés sont sous-titrés.

 C'est ce qu'à fait Christiant Guittet de l'ARDDS 06.

L’initiative est maintenant lancée, sous l’égide de l’ARDDS, avec le soutien de CinéST et du cinéma d’art et d’essai Les Arcades (le seul à Cannes qui projette des films en VFST), le soutien du Bucodes SurdiFrance et de la Ville de Cannes.

Lire le communiqué de presse du 18 mai 2015

Meilleur film sous-titré 2015

Le prix du meilleur film sous-titré 2015 est attribué à Marie Heurtin

Rares sont les exploitants de cinémas qui projettent la version sous-titrée quand elle est disponible et ceux qui le font se limitent en général à une ou deux séances par semaine. Dans ce contexte, « Marie Heurtin » de Jean-Pierre Améris fait figure d’exception et mérite d’être salué : à sa sortie, ce film a été projeté tous les jours et à toutes les séances, partout en France, dans une version sous-titrée pour les sourds et les malentendants.

Pour plus de renseignements, lire sur le site de l'ARDDS

Mots-clés: film, vfst, prix et récompenses

Imprimer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.