Revue de presse février 2014

140205-rp1Le mensuel Top Santé n° 282 (mars 2014) consacre un article de deux pages au sujet des acouphènes. Intitulé Acouphènes on peut agir !, il aborde la pénibilité du vécu des quelques 400 000 personnes qui jugent leurs acouphènes intolérables et donne quelques éléments de réponse pour mieux vivre avec ce symptome qui peut altérer l'existence au point de provoquer une dépression.



140211-rp1La société toulousaine Websourd se fait entendre par le gouvernement

11 février 2014 - France 3 Midi-Pyrénées

C'est la société toulousaine Websourd qui vient de remporter l'appel d'offres gouvernemental. Il s'agit d'une expérimentation initiée par le ministère de la Santé. Pendant un an, 500 personnes de tous âges, souffrant de différents types de surdité, habitant aussi bien en ville qu'à la campagne, vont être équipées du dispositif Elision créé par Websourd.

Lire l'article et voir la vidéo sur le site de France 3 Midi-Pyrénées

Article format pdf


140212-rp1Les audioprothésistes réclament un meilleur remboursement de la Sécurité sociale

12 février 2014 - Le Parisien

Mal remboursées, les audioprothèses représentent pourtant une "priorité de santé publique" avec le vieillissement de la population, ont estimé mercredi des professionnels du secteur, qui réclament une meilleure prise en charge par la Sécurité sociale. "La France est très en retard en matière de remboursement des audioprothèses" car "il manque une implication des pouvoirs publics", a déclaré lors d'une conférence de presse Luis Godinho, président du syndicat national des audioprothésistes (Unsaf).

Une prothèse auditive, qui permet de corriger la surdité, coûte en moyenne 1.535 euros toutes gammes confondues. Il faut compter 1.000 euros pour une entrée de gamme.
Or, la Sécu ne rembourse que 120 euros par appareil, les complémentaires 350 euros en moyenne.

Lire l'article sur www.leparisien.fr

Article format pdf


140212-rp2Le remboursement des audioprothèses, enjeu de santé publique

12 février 2014 - Le Quotidien du Médecin

Extrait de l'article :

La principale cause de survenue de problèmes d’audition est l’âge. Le Pr Bruno Frachet, chef de service ORL de l’hôpital Rothschild à Paris, rappelle que les premiers signes de presbyacousie surviennent aux alentours de 60 à 65 ans et sont marqués « par des difficultés de compréhension dans un environnement bruyant ». Alors qu’il serait important d’intervenir dès ce moment, il déplore une latence beaucoup trop importante : « Il s’écoule en moyenne entre 7 et 10 ans entre les premières alertes et l’appareillage effectif de la personne. »

Ce retard n’est pas sans conséquence. « À 70 ans, une personne qui accuse une perte de 25 dB est considérée comme ayant le même état cognitif qu’une personne de 77 ans », explique le Pr Frachet qui rappelle que des études montrent une corrélation entre vieillissement et déclin cognitif. De plus en plus isolée, la personne multiplie également les risques de développer une dépression ainsi que des problèmes de mobilités, puis des problèmes mnésiques aux conséquences parfois très lourdes.

Lire l'article sur www.lequotidiendumedecin.fr

Article format pdf


140213-rp1Un implant cochléaire contre la surdité

13 février 2014 - Femme Actuelle

Extrait de l'article :

Chaque année, 1 200 implants cochléaires sont posés, dont plus de la moitié chez des plus de 20 ans. Les évaluations pour ce dispositif sont toutes positives, chez les enfants, les adultes, et, de plus en plus souvent, les personnes âgées. « Il s'agit d'implanter un petit appareil placé derrière l'oreille et dans la cochlée afin de se substituer aux cellules ciliées. Celles-ci assurent normalement la transformation des sons en impulsions électriques, conduites via le nerf auditif jusqu'au cerveau » explique Nathalie Loundon, chirurgien ORL pédiatrique à l'hôpital Necker à Paris.

Article format pdf


140218-rp-FidelCastro-ACAFidel Castro n'est pas sourd - mais il est bien malentendant !

18 février 2014 - Arrêt sur images

Dans sa brève de 13h14, le site Arrêt sur images montre preuve à l'appui que Fidel Castro est bien malentendant, alors que les autorités cubaines ont essayé faire preuve du contraire. La surdité continue à faire peur ...

Extrait de l'article :

Mécontent de voir circuler des photos de Castro avec un appareil auditif lors d'une rencontre avec la présidente argentine Cristina Kirchner, en marge du sommet de la Communauté d'États Latino-Américains et Caribéens (CELAC) à La Havane, le régime a distribué un jeu de photos photoshopées où l'appareil auditif est gommé.

Lire l'article sur www.arretsurimages.net

Article format pdf


Equilibre et audition - deux rendez-vous

23 février 2014 - Source : Le Républicain Lorrain

Marie Gaychet et les membres du centre communal d'action sociale annoncent deux rendez-vous. Le premier concerne la reconduction des ateliers équilibre à la suite du succès de l'expérience 2013. La municipalité tucquenoise, le CCAS et la Mutuelle familiale d'Homécourt vont mettre en place une session. La présentation de cet atelier aura lieu jeudi 6 mars, à 10h30, salle annexe de Tucquegnieux Marine, rue Amédée-Lamoine. Au terme de cette séance, les personnes intéressées pour s'inscrire auprès du CCAS en mairie de Tucquegnieux, ou par téléphone au 0382213265.

En France, plus de 2,5 millions d'individus souffrent d'acouphènes et d'hyperacousie.La seconde démarche concerne la Journée nationale de l'audition. Il s'agira en 2014 de la 17ecampagne. Elle permet, chaque année, le deuxième jeudi du mois de mars, de sensibiliser la population à un vaste sujet de santé publique. En France, plus de 2,5 millions d'individus souffrent d'acouphènes et d'hyperacousie. Ces pathologies ORL sont méconnues du public. Ces gênes peuvent réellement générer une usure nerveuse, l'isolement ou un retrait de la vie professionnelle et sociale. A cet effet, Marie Gaychet, avec le CCAS et la Mutuelle familiale, propose un dépistage auditif et un échange d'informations avec des professionnels de l'audition. Cette journée de l'audition se déroulera à Tucquegnieux, salle municipale C, près de la mairie, vendredi 14 mars. Les personnes non adhérentes à la Mutuelle familiale sont priées de s'inscrire au préalable en mairie, avant le mercredi 5 mars.


Accessibilité des handicapés : pourquoi l'échéance de 2015 n'était pas tenable

27 février 2014 - Source : Le Monde

Suite au report des mesures de la loi du 11 février 2005 annoncé le 26 février 2014, le quotidien Le Monde consacre un article bien documenté au sujet.  Ambitieux... mais irréaliste, comme le notait déjà la sénatrice PS Claire-Lise Campion dans un rapport de 2013, pourtant intitulé, dans un élan d'optimisme, « Réussir 2015 »

Les associations jugent ce report « inacceptable ». Pourtant, la réalité démontre que les chantiers sont encore nombreux en France. Etat des lieux des actions réalisées – et des efforts encore à faire.

Lire la suite : Pourquoi l'échéance de 2015 n'était pas tenable

Article format pdf


Imprimer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.