Revue de presse juillet 2014

Acouphènes : la thérapie respiratoire pour les soulager

30.07.2014 - www.topsante.com

140730-rp1Un adulte sur quatre souffre de bourdonnements ou de sifflements d'oreilles. La thérapie respiratoire ne va pas les guérir, mais elle contribue à réduire le bruit et à ne plus le ressentir comme un obstacle. Les conseils de Maria Holl, psychothérapeute et initiatrice de cette thérapie.

Exercices anti-acouphènes : à quel rythme ?

"L'objectif de ces exercices respiratoires simples est de soulager les acouphènes et à sortir de la résignation irrémédiable qu'ils entraînent" explique Maria Holl, psychothérapeute et auteur de la thérapie respiratoire pour les acouphènes.

Les exercices doivent être effectués tous les jours, surtout au début. C'est pourquoi Maria Holl conseille aux personnes qui souffrent d'acouphènes, en tout premier lieu, de passer un contrat avec elles-mêmes en promettant de s'entraîner tant de minutes par jour. "Je conseille également de bien lire les exercices qui vont suivre, de se les approprier et de les retranscrire, de mémoire, dans un cahier d'exercices. En pratiquant les exercices à partir de notes manuscrites, ils prennent une touche toute personnelle".

Effectuez de préférence ces exercices chez vous, au calme. Pour les personnes souffrant d'acouphènes, le temps de pratique minimal est de 5 à 15 minutes par jour. En cas d'hyperacousie ou de surdité brutale, il est nécessaire de s'exercer au moins deux fois 30 minutes par jour.

Lire la suite de l'article sur le site de www.topsante.com

Article format pdf

Découvrez d'autres exercices pour compléter cette première leçon dans 12 exercices de respiration pour soulager les acouphènes de Maria Holl, éditions Josette Lyon.


Lutte anti-chômage des personnes handicapées : une priorité !

07.07.2014 - www.handicap.fr

22% des personnes en situation de handicap en capacité de travailler sont au chômage ! L'aggravation du nombre de demandeurs d'emploi en situation de handicap, + 80% entre 2008 et 2013, révèle une situation particulièrement préoccupante. Ils sont passés de 228 000 fin 2008 à 413 000 fin 2013, principalement jeunes et seniors, selon l'APF (Association des paralysés de France).

L'emploi des plus vulnérables

Dans ce contexte, quelle place leur sera-t-elle accordée lors de la 3ème « Grande conférence sociale pour l'emploi » qui se tient au Palais d'Iéna, à Paris, le 7 et 8 juillet 2014 ? L'APF rappelle que la lutte contre le chômage des personnes en situation de handicap doit constituer une priorité. Elle demande également que les partenaires sociaux engagent des négociations interprofessionnelles pour les personnes éloignées de l'emploi, incluant les personnes handicapées afin de permettre la sécurisation de leur accès à l'emploi et de leur maintien.

Lire la suite de l'article sur www.handicap.fr


Etes-vous handicapé face à la justice ?

140706-rp106.07.2014 - www.huffingtonpost.fr

"Pas de bras, pas de chocolat. Où est l'aventure humaine, où sont nos résistants, nos maquisards, nos anges gardiens ? Il y a ici, c'est certain, un début de réponse. Et ça rassure tellement de savoir que certains ne renoncent jamais et peuvent changer la vie des hommes, en essayant toujours de rétablir le juste, quand tout autour de nous nous permet de l'oublier." - Zabou Breitman

  • Le divorce de cette femme est prononcé dans le hall du tribunal, sous les yeux des passants: trop compliqué de hisser son fauteuil roulant jusqu'en haut des marches pour accéder au cabinet du juge.
  • Avant de clore l'audience, le président de la Cour d'Assises interroge le violeur: "Avez-vous quelque chose à dire à la victime?" Va t-il s'excuser? Regretter? La jeune femme victime ne le saura pas. Elle est sourde et l'interprète en langue des signes est en pause depuis dix minutes.
  • "C'est au moment où l'audience s'est terminée que j'ai compris qui était qui", raconte Julien, chef d'entreprise, aveugle. Comment aurait-il pu identifier ses interlocuteurs dès lors qu'ils ne s'annoncent pas ?
  • Ce vieil homme renonce à porter plainte: "C'est impossible pour moi de suivre un procès au tribunal correctionnel : je n'entends plus que 30% des sons, ce n'est pas la peine..."

Ils sont malentendants, malvoyants, sourds, paraplégiques, schizophrènes...

Tous sujets de droits, tous confrontés un jour ou l'autre à la Police, à la Justice. Que ce soit pour un conflit de voisinage, un licenciement, une agression ou un litige avec l'Administration, ils se retrouvent face à des professionnels du Droit, dans des procédures où ils constatent souvent que leur présence n'a jamais été sérieusement envisagée : rien n'est réellement prévu pour leur permettre de faire valoir leurs droits comme n'importe quel citoyen. Quand elle n'est pas simplement impossible, leur rencontre avec la Justice est particulièrement éprouvante. J'écris "ils", mais ces gens, c'est moi, c'est vous. Vous ou moi demain car en vieillissant, nos sens déclinent, le risque de maladie ou d'accident invalidants s'accroît. Aujourd'hui, plus de 10 % de la population est handicapé.

Lire sur le site www.huffingtonpost.fr


L'association AGIR POUR L'AUDITION s'implique auprès d'AUDITION SOLIDARITÉ

140704-rp304.07.2014 - www.audition-infos.org

L'association AGIR POUR L'AUDITION (en passe de devenir fondation reconnue d'utilité publique fin 2014) a décidé de soutenir AuditionSolidarité dans une dynamique écologique et citoyenne puisqu'elle va financer pour la durée d'un an la prestation des électroniciens qui réparent les contours auditifs usagés reçus à l'association provenant de particuliers de toute la France et des audioprothésistes-mécènes impliqués.

« Le nouveau directeur d'AGIR POUR L'AUDITION, le docteur Pierre Anhoury est venu à notre rencontre sur notre stand au congrès des audioprothésistes, détaillent les fondatrices d'AuditionSolidarité, Christine Bourger, Odile Petit et Carole Ercole. Il est ensuite nous rendre visite en compagnie de Geneviève Monguillot lors de notre dernière mission humanitaire dans le BUSABRI, place de la Bourse à Paris. Enfin, Pierre Anhoury est venu dans la foulée visiter le siège de notre association dans les Landes ; cette démarche sur le terrain nous a beaucoup touchées et cette belle rencontre a abouti aujourd'hui à un travail solidaire commun ».

« C'est une excellente nouvelle pour l'association, poursuit Christine Bourger, présidente d'AuditionSolidarité, car en 2013, nous avons reçu plus de 3 500 appareils et nous ne pouvions financer les électroniciens que trois heures par semaine... Grâce au soutien d'AGIR POUR L'AUDITION, nous allons pouvoir les accueillir huit heures par semaine ! Cela va tout simplement doubler le nombre d'appareils recyclés ! Je dois dire qu'en tant qu'audioprothésiste, c'était vraiment mon rêve depuis la création de notre association : ne plus gâcher et donner une deuxième vie à tous ces appareils reçus... Et je remercie chaleureusement AGIR POUR L'AUDITION pour le financement d'un ordinateur et d'un audiomètre portable, nous en avions grand besoin pour nos missions ! C'est vraiment un énorme coup de pouce pour AuditionSolidarité ! »

Sites des deux associations : www.agirpourlaudition.fr | www.auditionsolidarite.org

Lire sur le site de www.audition-infos.org


L'association AuditionSolidarité reçoit un soutien significatif de la part de Martin Hirsch

140704-rp204.07.2014 - www.audition-infos.org

Dans le cadre de ses dernières missions d'appareillage auditif auprès des sans domicile fixe (SDF), l'association AuditionSolidarité a reçu un soutien significatif de la part de Martin Hirsch, président de l'AP-HP. « Votre travail mérite de trouver des débouchés, souligne-t-il dans l'interview. Votre démarche de recyclage (des appareils auditifs, NDLR) est utile économiquement ; et vous vous adressez à une population qui se trouve dans tous les trous du système... Nous avons un système très généreux, très complet, mais qui contient des failles. Nous devons savoir les combler ! », précise-t-il.

Un appui qui pourrait se traduire dans les faits par des projets communs entre le directeur général de l'Assistance Publique-Hôpitaux de Paris et l'association AuditionSolidarité. Martin Hirsch évoque en effet la possibilité d'ouvrir les hôpitaux de l'AP-HP aux bénévoles et mécènes de l'association afin qu'ils puissent se rendre auprès des personnes sans domicile fixe sourdes et malentendantes et des bénéficiaires de l'AME, l'aide médicale d'État. Cette aide est un dispositif permettant aux étrangers en situation irrégulière et ne percevant que de faibles revenus de bénéficier d'un accès aux soins. « Un travail qui reste encore à l'heure actuelle à l'état de projet », précisent cependant Carole Ercole et Odile Petit, cofondatrices de l'association, « très heureuses » de la rencontre et du soutien apporté par l'ancien directeur d'Emmaüs France.

Lire sur le site de www.audition-infos.org | Voir la vidéo sous-titrée de l'interview


Les acouphéniques traitent les émotions différemment

140704-rp104.07.2014www.audition-infos.org

Selon des travaux réalisés par des chercheurs de l'université Urbana-Champaign, dans l'Illinois, les personnes acouphéniques ne traitent pas les émotions de la même manière que les autres. L'imagerie cérébrale (IRM fonctionnelle) a en effet révélé des différences entre le cerveau d'acouphéniques et celui de non-acouphéniques, lorsqu'ils étaient soumis à des stimuli sonores émotionnels (comme un enfant qui pleure, une personne qui rit, etc.).

Les chercheurs américains ont réalisé leurs expériences sur 37 personnes réparties en trois groupes : les personnes souffrant d'acouphènes et de perte auditive (13), celles atteintes de perte auditive uniquement (12) et les normo-entendants sans acouphène (12). Chaque sujet devait écouter 30 sons désagréables, 30 agréables et 30 neutres. Leur cerveau était simultanément observé en IRM fonctionnelle.

Concrètement, les résultats montrent que l'activité dans certaines zones du cerveau varie d'un groupe à l'autre. Surtout, ils indiquent que, chez les acouphéniques, les différences ne résident pas au niveau du cortex auditif, mais dans d'autres régions du cerveau, comme le système limbique, une zone qui traite notamment les émotions. Ce qui indique que le son est traité de la même manière, mais que c'est l'émotion qui est traitée différemment chez les acouphéniques. Selon les auteurs, il s'agit d'une adaptation du cerveau à l'acouphène, témoin de sa plasticité. Ainsi, ils ont observé une activité moindre dans l'amygdale des acouphéniques, une région dédiée à l'émotion. Pour eux, c'est qu'une partie de l'amygdale a été réattribuée à d'autres fonctions, car elle serait sinon en constante activité à cause du bruit désagréable de l'acouphène. Les futurs travaux de ces chercheurs devraient permettre de déterminer le lien exact entre les acouphènes et l'amygdale ainsi que chacune des zones cérébrales analysées au cours de ces expériences.

Source : Alterations of the emotional processing system may underlie preserved rapid reaction time in tinnitus (texte en anglais)

Lire l'article sur le site de www.audition-infos.org


EasyJet condamné à 60 000 euros d'amende pour discrimination

140703-rp103.07.2014 - www.handicap.fr

60 000 euros d'amende pour la compagnie aérienne britannique à bas coûts EasyJet. Ainsi en a décidé, le 3 juillet 2014, le tribunal correctionnel de Bobigny pour avoir refusé l'embarquement à une passagère handicapée, au motif qu'elle voyageait sans accompagnateur. La société Europe Handling, qui sous-traite les opérations d'enregistrement et d'embarquement des passagers EasyJet à l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle, a, quant à elle, été condamnée à une amende de 30 000 euros. Les deux entreprises ont en outre l'obligation de publier le jugement dans le quotidien Le Monde à leurs frais.

Des peines supérieures aux réquisitions

Ces peines sont légèrement supérieures aux réquisitions du parquet, qui avait demandé lors de l'audience du 19 juin des amendes respectivement de 50 000 et 30 000 euros à l'encontre d'EasyJet et de son sous-traitant. Bien que "déçue" par la décision du tribunal de Bobigny, Easyjet a annoncé qu'elle ne ferait pas appel. EasyJet n'a jamais eu l'intention de discriminer Mme Arminda Maia ou tout autre passager à mobilité réduite. Elle accepte toutefois cette décision de justice et préfère concentrer ses efforts et ses ressources à rendre plus facile et abordable les déplacements de l'ensemble de ses passagers", écrit-elle dans un communiqué.

Lire l'article sur le site de www.handicap.fr


Total paiera les prothèses auditives des sinistrés d'AZF

140702-rp202.07.2014 - www.ladepeche.fr

Les sinistrés d'AZF souffrant de troubles auditifs depuis la catastrophe ont obtenu gain de cause. Total, maison-mère de Grande Paroisse, propriétaire de l'usine qui a explosé le 21 septembre 2001, remboursera leurs prothèses auditives. Un accord a en effet été trouvé entre les victimes, la CPAM et le pétrolier mardi 1er juillet.

Dans un communiqué, Jean-François Grelier, le président de l'Association des sinistrés du 21 septembre, se réjouit de cette décision. "Depuis deux ans le remboursement des prothèses auditives était bloqué par Total. Soit les sinistrés s'autofinançaient pour près de 4000 €, soit privés de communication, ils se coupaient du monde", écrit-il. "Ils exigeaient une procédure simple pour le renouvellement automatique des prothèses, le paiement des piles pour les cinq ans à chaque renouvellement, et enfin la possibilité de choisir le paiement à vie de la capitalisation des tous les frais de remplacement et d'entretien plutôt que le paiement à chaque renouvellement" poursuit-il.

"Les sinistrés ont obtenu satisfaction sur toute la ligne. Total s'est même engagé à ouvrir un bureau à Toulouse avec un interlocuteur qui réglera les questions administratives dans un délai d'un mois. Jusque-là ils devaient communiquer par mail avec un courtier parisien [...] De plus Total s'est engagé à mettre tout cela par écrit, et la CPAM à informer tous les audioprothésistes de la nouvelle procédure simplifiée."

Lire sur le site de www.ladepeche.fr

 

Imprimer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.