Revue de presse novembre-décembre 2015

Personnes sourdes ou malentendantes : un handicap méconnu, une population vulnérable

source BEH - BULLETIN ÉPIDÉMIOLOGIQUE HEBDOMADAIRE décembre 2015logo de l'Institut de Veille Sanitaire

Améliorer la communication et l’accessibilité de la société pour améliorer leur santé.

Le handicap auditif est assez méconnu en France. Il y concerne pourtant plus de 5 millions de personnes.
Ce handicap sensoriel est invisible, mais les études présentées dans ce BEH consacré à la santé des
personnes sourdes ou malentendantes nous livrent des enseignements qui doivent nous permettre de
nous mobiliser collectivement.
De nombreux témoignages de personnes sourdes et de leurs familles montrent que la difficulté à maîtriser
une langue (langue française et/ou langue des signes française) explique, en partie, la détresse psychologique chez les populations sourdes ou malentendantes. Le Baromètre Santé Sourds et Malentendants,(BSSM) réalisé par l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes) en 2011-2012, révèle que la prévalence des pensées suicidaires et des tentatives de suicide est nettement plus élevée chez les personnes sourdes ou malentendantes que dans l’ensemble de la population (A. Sitbon et coll.); ( lire l'enquête du  point de vue des personnes devenant sourdes.)

lire la suite de l'éditorial

  • Données épidémiologiques sur les surdités bilatérales sévères et profondes en France pour les générations 1997 à 2005.
    Lire l'article
  • Pensées suicidaires, tentatives de suicide et violences subies chez les populations sourdes et malentendantes en France. Résultats du Baromètre santé Sourds et malentendants, 2011-2012
    Lire l'article
  • Handicap auditif, limitations et déficiences fonctionnelles : principaux résultats de l’enquête Handicap-Santé 2008-2009, France
    Lire l'article
  • Les unités régionales hospitalières d’accueil et de soins pour les sourds
    Lire l'article

Télécharger le Bulletin Epidémiologioque Hebdomadaire de Décembre 2015

Un implant auditif en condition osseuse sans cicatrice

Source : Unapeda le 25 novembre 2015

L’hôpital de Montréal pour enfants a réalisé une première en Amérique du Nord. Une adolescente de 15 ans a reçu un implant auditif en conduction osseuse avec une technique qui ne laisse aucune cicatrice.

Il s'agit d’une nouvelle technique chirurgicale : l’intervention Ponto à effraction minimale.

Cette technique chirurgicale, qui consiste à placer une vis dans un os de la tête, a été évaluée en Europe, mais elle n’avait jamais été pratiquée en Amérique du Nord.

lire la suite de l'article

L'origine de la surdité liée au bruit enfin découverte

Sciences et avenir 6.11.2015

La surdité liée au bruit est liée à l'absence d'une protéine qui entraîne la mort progressive des cellules auditives, a découvert une équipe de recherche française.

Surexposition

En raison de la surpopulation, les mégapoles sont de plus en plus bruyantes, en particulier dans les pays en développement. La surdité liée au bruit est ainsi devenue l'une des causes les plus fréquentes de perte de l'audition. En 2030, un milliard d'individus seront soumis au risque de perte auditive par surexposition au bruit, prévoit l'Organisation mondiale de la santé.

Une équipe française, dirigée par Christine Petit de l'Institut Pasteur, vient de découvrir la cause génétique entraînant cette surdité liée au bruit : l'absence d'une protéine nommée pejvakine, essentielle au système auditif. Comme ils l'expliquent dans leur étude publiée dans la revue Cell*, cette découverte offre de nouvelles perspectives dans la prise en charge des patients affectés de pertes auditives.
Une minute en discothèque suffit pour altérer les cellules auditives

lire la suite

Mots-clés: revue de presse

Imprimer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.