Qu'est ce que l'accessibilité pour les malentendants et sourds ?

Handicap invisible, handicap de communication, la perte auditive passe inaperçue et elle est souvent reléguée aux oubliettes en matière d'accessibilité.

L'accès à l'information, dans la vie quotidienne, professionnelle,  culturelle et dans les loisirs est un droit que la Loi de 2005 "Égalité des chances et citoyenneté des personnes handicapées" a rendu obligatoire.

Que dit la loi de février 2005 ?

Article 78 de la loi :

« Dans leurs relations avec les services publics, qu'ils soient gérés par l'Etat, les collectivités territoriales ou un organisme les représentant, ainsi que par des personnes privées chargées d'une mission de service public, les personnes déficientes auditives bénéficient, à leur demande, d'une traduction écrite simultanée ou visuelle de toute information orale ou sonore les concernant. Le dispositif de communication adapté peut notamment prévoir la transcription écrite ou l'intervention d'un interprète en langue des signes française ou d'un codeur en langage parlé complété ».

Ainsi, l'ensemble des manifestations, réunions, colloques, fêtes, temps culturels, doivent devenir peu à peu accessibles ; toute personne déficiente auditive dans le cadre de son travail, pour pouvoir communiquer et mener à bien ses missions, doit bénéficier de l'adaptation de son poste de travail, que ce soit par aides techniques ou par aides humaines.accessibilité aux personnes malentendantes

Boucle à induction magnétique, transcription écrite, sous-titrage sont les éléments indispensables d'une bonne accessibilité pour la personne malentendante.

 

Imprimer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.