Projet de loi pour une République numérique

centre relais telephonique 2016L'opportunité de développer en France l'accès au téléphone des personnes sourdes, malentendantes, sourdaveugles, aphasiques ou handicapées de la communication (et de permettre à tous les autres de leur téléphoner) grâce à un centre relais téléphonique généraliste.

En France, 500 000 personnes ne peuvent téléphoner du fait de leur handicap auditif ou de la communication. Ce sont autant de personnes qui ne peuvent être jointes par téléphone. Cet obstacle représente une situation de handicap et a des répercussions au quotidien dans la vie personnelle, sociale et professionnelle des publics de personnes sourdes, malentendantes, sourdaveugles, aphasiques ou handicapées de la communication.

 Malgré l'évolution extraordinaire des nouvelles technologies de la communication ces dernières années, la téléphonie vocale reste incontournable dans notre quotidien et la vie économique de notre pays.

C'est pourquoi d'autres pays ont fait le choix depuis plusieurs années de mettre en place un centre relais téléphonique généraliste (ou plusieurs) : il s'agit d'une plate-forme en ligne, depuis laquelle des professionnels de la communication accessible (interprètes en langue des signes, transcripteurs, etc.) mettent en relation deux interlocuteurs qui n'ont pas le même mode de communication, et assurent, en temps réel, l'accessibilité de leur échange téléphonique, quel que soit le motif de l'appel.

Lire le Dossier Relais téléphonique 2016

Signez la pétition en ligne

L'association Aditus a mis une pétition en ligne qui demande au gouvernement et au parlement d'intervenir pour la réalisation du relais téléphonique.

Le Bucodes SurdiFrance vous invite à signer cette pétition !

Mots-clés: accessibilité, handicap auditif, relais téléphonique

Imprimer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.