La lecture labiale

Orthophonie

« J'entends mais je ne comprends pas ! » - la raison de la prise en charge orthophonique pour l'adulte devenu sourd.

La personne devenant sourde ou malentendante rencontre une difficulté spécifique. C'est le rôle de l'orthophoniste que de l'aider à la dépasser.

Qui sont les orthophonistes ?

L'orthophoniste est le professionnel qui vient en aide aux personnes atteintes de troubles du langage et de la communication. Il travaille donc avec des enfants comme avec des adultes. Ce sont des professionnels paramédicaux titulaires du certificat de capacité d'orthophoniste. Ce diplôme est de niveau Bac+4 et est délivré par les 16 écoles d'orthophonie rattachées aux facultés de médecine (http://fr.wikipedia.org/wiki/Orthophoniste). On peut recourir à leurs services, en cabinet libéral, en milieu hospitalier ou en institution. Les orthophonistes sont au nombre d'environ 19.000 en France.

Lire la suite

Imprimer

La lecture labiale

Qu'est-ce que la lecture labiale ?

Le but de l'enseignement de la lecture sur les lèvres consiste à « Faire voir la parole à ceux qui ont cessé de l'entendre ».
La lecture labiale, comme la prose de Monsieur Jourdain, se pratique sans le savoir. Mais cette pratique « instinctive » provoque trop souvent des quiproquos.
L'enseignement de la lecture labiale consiste à apprendre les formes des lèvres pour ensuite les reconnaître. La parole est un mouvement dont la durée est importante. L'apprentissage s'accompagne d'exercices phonétiques nécessaires à la conservation de la parole. Car la perte de l'ouïe peut entraîner une détérioration de la parole
Depuis 1972, la lecture labiale est portée à la nomenclature des soins médicaux reconnus par la Sécurité Sociale. C'est une rééducation effectuée par un(e) orthophoniste sous forme de séance individuelle (le plus fréquemment) ou collective (quatre personnes au maximum par orthophoniste).

Lire la suite

Imprimer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.