Archives articles 2015

Amélioration des droits de retraite des personnes handicapées

Les conseils d'administration des régimes complémentaires ont décidé d'autoriser les cadres et non cadres présentant un handicap à bénéficier d'une retraite anticipée à 55 ans et d'une retraite pleine à 62 ans.

Des décisions qui peuvent étonner alors que l'Agirc et l'Arrco sont dans une passe difficile.

Les conseils d’administration des régimes complémentaires AGIRC et ARRCO ont décidé d’autoriser les cadres et non cadres présentant un handicap à bénéficier d’une retraite anticipée à 55 ans et d’une retraite pleine à 62 ans. Des décisions qui peuvent étonner alors que l’Agirc et l’Arrco sont dans une passe difficile.
Les cadres et non-cadres présentant une incapacité permanente (IP) d’au moins 50% sont autorisés à percevoir leurs pensions complémentaires dès 55 ans. Pour bénéficier d’une retraite anticipée pour handicap, il fallait jusqu’ici justifier d’une IP d’au moins 80% ou de la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH), difficile à obtenir. Qu’ils soient cadres ou non, les salariés présentant une IP d’au moins 50% pourront également partir avec une retraite complémentaire à taux plein (sans décote) à 62 ans au lieu de 65.

Alignement sur le régime de base

En instaurant ces mesures, les représentants du patronat et des syndicats n’ont fait que s’aligner sur les changements introduits dans le régime de base des salariés. Comme prévu dans la dernière réforme des retraites, le décret du 31 décembre 2014 a nettement amélioré les droits de retraite des personnes handicapées mais aussi des aidants familiaux.
Dans ces conditions, les administrateurs de l’Agirc et l’Arrco ont jugé qu’il aurait été compliqué d’expliquer aux cadres et non cadres disposant d’une IP d’au moins 50% qu’ils ne pouvaient pas percevoir de retraite complémentaire à compter de 55 ans, ni de retraite complémentaire sans décote à 62 ans.

Abaissement de l’âge d’accès à la retraite progressive

Le même principe s’applique pour la réforme de la retraite progressive. Un décret est paru le 14 décembre 2014, abaissant de 62 à 60 ans l’âge d’accès à ce dispositif permettant aux salariés de percevoir une fraction de leur pension tout en travaillant à temps partiel. Là encore, si la réforme de la retraite progressive ne s’était pas appliquée aux pensions complémentaires, elle aurait perdu de son intérêt. Les retraites complémentaires représentent environ 30% de la pension totale des non cadres et 60% de celle des cadres.

Source : http://www.toutsurlaretraite.com  article de JP Dubosc

 

Imprimer E-mail

Inauguration d'un hôpital de jour Déficience auditive à Paris

Le Bucodes SurdiFrance et l’ARDDS Ile de France étaient conviés le jeudi 5 mars pour l’inauguration de « l’Hôpital de jour Déficience Auditive » à la Fondation Sainte Marie, à Paris.

Vous trouverez ci dessous de larges extraits de la présentation faite en conférence de presse. Tous les éléments du projet seront présentés en détail dans le prochain numéro de la revue 6 Millions de Malentendants (numéro 17 d'avril 2015). Voir aussi le dossier Forum dans le n°16.

L’hôpital de jour Déficience Auditive est un projet dont le but est de permettre aux patients déficients auditifs d’améliorer leur autonomie et leur indépendance dans la vie quotidienne suite aux situations de handicap liées à la déficience auditive.

Les objectifs de la prise en charge Déficience Auditive sont les suivants :

  • Evaluer la déficience et les situations de handicap
  • Compenser la déficience auditive par l’évaluation et l’adaptation de l’appareillage
  • Rééduquer afin de diminuer la déficience auditive
  • Réadapter la personne à son environnement
  • Informer le patient et son entourage
  • Accompagner la personne dans sa globalité au-delà de la déficience auditive
  • Orienter le patient afin de permettre un suivi au-delà de son hospitalisation

Le parcours de soins personnalisé comprend :

  • Entraînement auditif
  • Entraînement cognitif
  • Lecture labiale
  • Réadaptation aux activités de la vie quotidienne
  • Recherche, adaptation et utilisation des aides techniques
  • Mise en situation de vie sociale
  • Aide à la réinsertion

L’équipe pilotée par le Docteur Joël Crevoisier (médecin chef) se compose d’un médecin ORL (Docteur Carole Mousset), un audioprothésiste (M François Xavier Betolaud), une orthophoniste (Mme Agathe Benoist-Lucy), un ergothérapeute (Mme Caroline Renard), un psychologue (M Pierre Griffon) et une secrétaire médicale (Mme Valérie Raine).

Imprimer E-mail

Agenda 2015 du Bucodes Surdifrance

Le Bucodes SurdiFrance sera présent :

  •  12 mars 2015

Comme tous les ans depuis le lancement de la campagne Journée Nationale de l'Audition le Bucodes SurdiFrance et ses associations participeront à la Journée Nationale de l'audition : dépistages auditifs, informations, conférences etc. Plus d'informations sur le site de la JNA .

Contactez les associations de votre département pour connaitre les programmes.

  • Du 22 au 24 mars 2015

Congrès National des Professionnels de la Gériatrie, Palais des Congrès Paris.

Renseignements & Inscriptions
Tel: 01 40 07 11 21
Fax: 01 40 07 10 94
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  • Du 9 au 12 avril 2015

Salon des séniors, Porte de Versailles, Parislogo officiel site250

60 conférences avec les meilleurs experts sur des sujets très variés (santé, droits, famille, maison etc..), pour faire le point et poser vos questions aux spécialistes. Accès libre et gratuit, dans la mesure des places disponibles.

Imprimer E-mail

  • 1
  • 2

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.