• Une nouvelle résolution de l'OMS sur la santé auditive

Masques et surdité en 5 questions

Emoticône masques transparentsDepuis le 20 juillet dernier, les masques sont devenus obligatoires dans l'ensemble des lieux publics clos, véritables freins à la communication pour les personnes sourdes, malentendantes et devenues sourdes. Nous allons répondre aux 5 grandes questions qu’on nous pose régulièrement afin de tout savoir pour faciliter le quotidien de tous.

Quel est le problème avec les masques ? 

Maintenant que les masques sont obligatoires dans les transports en commun, dans les établissements publics mais aussi dans les entreprises, vous avez sans doute dû vous rendre compte que vous étiez peut-être plus fatigué. Cela s'explique facilement : tout le monde a besoin de voir parler son interlocuteur parce qu'une partie du message passe par le visage.
Que dire alors pour une personne malentendante qui a absolument besoin de pouvoir lire sur les lèvres ou de voir les expressions du visage pour comprendre ce qu’on lui dit. Les masques grand public, opaques, ne permettent pas cela et sont de vrais murs pour bon nombre de personnes sourdes et malentendantes. 

 Quelle est la solution ? 

Les rendre tranparents. Lors du déconfinement, nous avons tous vu fleurir les visières, les vitres de comptoir et autres. Cela a permis à beaucoup de pouvoir communiquer dans des situations plus ou moins facilitées. Des entrepreneurs se sont emparés du sujet et ont donc rendu les masques transparents.  

Qui doit porter un masque transparent ? 

Nous espérons que vous l'avez compris, ces masques transparents ne sont pas pour les personnes sourdes et malentendantes mais à destination des personnes qui souhaitent communiquer avec eux.

Toutes les situations de la vie quotidienne s'y prêtent :

  • pour pouvoir travailler ⛏️,
  • pour pouvoir faire ses courses 🛒,
  • pour pouvoir les faire ses démarches administratives 📝,
  • pour aller voir un professionnel de santé 💉,
  • pour pouvoir aller dans un lieu culturel 🖼️ ou de loisirs 🎠,
  • mais aussi pour passer de bons moments entre amis en cette période estivale 🏖️🍹.

Il n'y a donc plus de raison pour ne plus comprendre son interlocuteur. 

Et encore une fois, l'accessibilité ne sera pas que pour une catégorie de personnes. Tout le monde y trouvera son compte. Il suffit de regarder le nombre de personnes qui baissent leur masque pour pouvoir discuter.

Comment dire qu'on entend pas ou mal ? 

Il n'y a pas une seule manière de montrer sa surdité selon la sensibilité de chacun et la situation. 

Le BUCODES SurdiFrance a mis en place deux outils qui sont totalement à votre disposition afin de ne pas avoir à le répéter à longueur de journée : 

  • Des cartes cartes à imprimer, pour les porter sur soi ou pour la remettre au personnel médical notament.
  • Des badges et des stickers, plus petits pour la vie de tous les jours et la vie professionnelle.

Vous trouverez dans d'autres associations ou entreprises des initiatives identiques. 

Où se procurer des masques transparents ? 

NB : À l'heure où nous écrivons cet article, la note interministérielle permettant aux masques d'être classées dans les masques grand public n'est pas encore sortie.

Il existe à ce jour 4 fabricants de masques transparents qui ont passé avec succès les tests de la DGA (Direction générale des armées), qui a contrôlé leur perméabilité et leur filtration : 

  • Les "Masques Sourire", produits à Lyon : http://www.odiora.fr/ (contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.)
  • Les "Masques Inclusifs", produits àToulouse : https://masqueinclusif.com/ (contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Les masques "Beethoven", produits au Pays Basque : https://www.wherethedaffodilsgrow.fr/ (contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.)
  • Les masques Lux&Elles, produit à Limoges : https://luxetelles.fr/ (contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.)

D'autres entreprises sont en train de faire tester leurs masques auprès de la DGA. Nous mettrons à jour cette liste au fur et à mesure de l'actualité.

Le BUCODES SurdiFrance a fait le choix de ne pas lister les solutions rentrant dans l'appellation masque. Ainsi les visières et les masques non homologués ne sont pas présents. Il ne faut pas oublier que le but des masques est double : permettre la compréhension et assurer la sécurité sanitaire des personnes. 

Imprimer E-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.