CIH de juillet 2021 : les annonces du gouvernement

logo cihLe 5e comité interministériel du handicap a eu lieu le 5 juillet dernier. Ça a été l'occasion de "faire un bilan des réformes, s'engager pour accélérer leur déploiement et en porter de nouvelles", a déclaré à l'AFP la secrétaire d'Etat chargée des Personnes handicapées, Sophie Cluzel.

Parmi l'ensemble des sujets abordés, voici ceux qui ont retenu l'attention du BUCODES SurdiFrance. 

Accessibilité téléphonique

Lancement d’une mission de préfiguration pour parvenir à une solution universelle d’accessibilité téléphonique en lien avec les pouvoirs publics, les opérateurs téléphoniques et les grandes entreprises. Cette mission examinera les enjeux juridiques et financiers, ainsi que le dimensionnement et la nature des besoins en compétences.

 

Lancement d’une grande campagne nationale de sensibilisation pour changer le regard sur le handicap

Lors de la Conférence nationale du handicap, le 11 février 2020, le Président de la République a annoncé le lancement d’une grande campagne nationale de sensibilisation afin d’accélérer l’évolution du changement de regard de la société sur le handicap, corollaire indispensable des chantiers de transformation engagés depuis 2017.
Une campagne nationale sur le handicap sera lancée mi-octobre 2021 pour faire évoluer les représentations sur les personnes en situation de handicap et lever les préjugés.

 

Enseignement supérieur

Lancement d’une mission d’inspection générale pour faciliter le parcours des étudiants sourds dans l’enseignement supérieur afin de mieux comprendre les freins qui demeurent dans leur parcours (le nombre d’étudiants à l’université présentant des troubles des fonctions auditives est estimé autour de 1 150 personnes, soit à 3,3 % des 34000 étudiants en situation de handicap).

 

Reconnaissance de la surdicécité comme un handicap à part entière

La surdicécité sera reconnue comme un handicap spécifique : un groupe de travail sera constitué pour définir d’ici la fin de l’année les modalités de compensation adaptées aux besoins des 6 500 personnes atteintes d’une déficience auditive et d’une déficience visuelle et pour définir les actions permettant de mieux prendre en compte ce handicap, comme l’élaboration de formations dédiées à destination des professionnels et des proches.

 

Vous voulez en savoir plus ? N'hésitez pas à lire le dossier de presse du CIH du 5 juillet 2021.

Imprimer E-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.