• Accueil

Médias

Communiqué de presse 26.03.2013

Expérimentation des centres relais téléphoniques

Paris, le 26 mars 2013 – Le nouvel appel d'offre relatif au dispositif d'expérimentation de centres relais téléphoniques à destination des personnes sourdes et malentendantes n'intègre plus le recours aux téléphones mobiles.
Le Bucodes SurdiFrance exprime sa désapprobation face à cette mesure qui va à l'encontre des pratiques observées chez les usagers.

Rappel du contexte

La loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées spécifie, dans son article 78 que « Dans leurs relations avec les services publics, [...] les personnes défi- cientes auditives bénéficient, à leur demande, d'une traduction écrite simultanée ou visuelle de toute information orale ou sonore les concernant selon des modalités et un délai fixés par voie réglementaire. Le dispositif de communication adapté peut notamment prévoir la transcription écrite ou l'intervention d'un interprète en langue des signes française ou d'un codeur en langage parlé complété. »

Mais rien ne s'est passé, en France, jusqu'à ce que le plan 2010-2012 en faveur des personnes sourdes ou malentendantes ne souligne le besoin de « développer le relais téléphonique pour les personnes sourdes et malentendantes ». Dans ce cadre, il est spécifié qu'afin d'« améliorer l'accès aux nouvelles technologies », il a été décidé de « lancer l'expérimentation du projet pilote de centres relais téléphoniques pour les personnes sourdes et malentendantes ». Le principe de ces centres relais consiste à convertir, par le biais d'opérateurs et en fonction des besoins des interlocuteurs, les contenus de conversations téléphoniques de la langue parlée vers l'écrit, le codage LPC ou la langue des signes et vice et versa.

Lire la suite

Imprimer E-mail

communiqué de presse 9.04.2013

Quatre nouvelles associations membres et un nouveau président pour le Bucodes SurdiFrance

Paris, le 9 avril 2013 - Le Bucodes SurdiFrance, union des associations de personnes malentendantes, a tenu son Assemblée Générale le 7 avril 2013.

4 associations rejoignent la fédération :

Audition et Écoute 33, Association des personnes atteintes de pathologies auditives de la Gironde
Mieux S'Entendre pour se Comprendre, Association du Pas-de-Calais pour l'intégration scolaire et l'insertion sociale et professionnelle des malentendants et déficients auditifs
ASMA, Association de Sourds et Malentendants de l'Aisne
AIC PACCA, Association des Implantés Cochléaires de Provence-Alpes-Corse-Côte d'Azur

Ces nouvelles adhésions renforcent la présence territoriale du Bucodes SurdiFrance et sa représentativité des personnes malentendantes.

Une nouvelle adresse :

Maison des Associations du 18ème arrondissement
15, passage RAMEY
75018 PARIS

Télécharger le communiqué

Imprimer E-mail

Communiqué de presse 2.09.2013

Du 10 au 27 septembre, le Bucodes SurdiFrance participera au train-expo « Bien vivre...toute sa vie ! » pour informer sur la baisse d'audition.

trainbienvivreParis, 2 septembre 2013 - Le Train « Bien vivre...toute sa vie » sillonnera la France du 10 au 27 septembre. Il fera étape dans 16 gares. À chaque étape, il accueillera des expositions, des conférences et des animations consacrées au thème du bien-être à tous les âges de la vie. L'une des voitures, renommée pour l'occasion « Presby...quoi ? », abordera la question de la presbyacousie - baisse de l'audition liée à l'âge - sous l'angle de la sensibilisation et de la prévention ; notamment sur l'intérêt de conserver une bonne audition pour préserver une bonne qualité de vie, des interactions sociales et une bonne autonomie.

Les visiteurs pourront réaliser un test de dépistage auditif, visionner des panneaux vidéo, tester un simulateur de malentendance et poser toutes leurs questions à l'équipe de médecins ORL, orthophonistes et audioprothésistes qui sera présente à bord.

Lire la suite

Imprimer E-mail

communiqué de presse 12.04.2013

SignaturePrague150Le Bucodes SurdiFrance a signé la déclaration de l'EFHOH à Prague portant sur une amélioration de la qualité de vie des personnes malentendantes en Europe.

Paris, le 12 avril 2013 – L'Assemblée Générale de la European Federation of Hard of Hearing People (EFHOH) – fédération européenne des personnes malentendantes – s'est tenue à Prague le week-end dernier.

Le Bucodes SurdiFrance, représenté par Paul Zylberberg, a signé la déclaration de l'EFHOH à Prague portant sur une amélioration de la qualité de vie des personnes malentendantes en Europe. L'enjeu est de mettre en place une meilleure accessibilité, basée sur les critères définis dans la convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées.

La déclaration de l'EFHOH à Prague, signée le 6 avril 2013 par 21 signataires représentant les personnes malentendantes européennes, rappelle que les conditions suivantes sont essentielles pour l'accessibilité :

Lire la suite

Imprimer E-mail

Communiqué de presse 10.05.2013

Delaunay150Un consensus semble se dégager sur la situation des personnes malentendantes

Paris, le 10 mai 2013 – Le Bucodes SurdiFrance constate un véritable changement sur la question des troubles de l'audition. Nos récents échanges avec des représentants des pouvoirs publics laissent entrevoir une volonté d'avancer dans la prise en considération de cette problématique.

Dans un entretien publié par le journal Le Monde à l'occasion de la Journée Nationale de l'Audition ( JNA), Madame Michèle Delaunay pose un diagnostic

Michèle Delaunay, ministre deléguée auprès de la ministre des Affaires Sociales et de la Santé, chargée des personnes agées et de l'autonomie, a accordé un entretien qui a été publié par le journal Le Monde daté du vendredi 15 mars 2013, à l'occasion de la Journée Nationale de l'Audition dont le thème cette année était «Les seniors et l'audition, la fin d'un tabou ?».

Le Bucodes SurdiFrance a lu avec beaucoup d'intérêt le diagnostic posé à cette occasion par Madame Michèle Delaunay sur la situation des personnes présentant des troubles de l'audition. En voici quelques extraits :

Le ministère attache « une importance capitale à la prévention de l'autonomie » et veut faire « reculer la dépendance évitable ». Plus loin, on peut lire « Parmi toutes les fragilités qu'il faudrait dépister plus tôt et mieux prendre en charge pour vieillir en bonne santé, figurent en bonne place les troubles de l'audition car ils consti- tuent un facteur majeur de perte d'autonomie » ; « une personne qui entend moins est une personne qui s'isole et qui multiplie les risques de devenir dépendante ».

Lire la suite

Imprimer E-mail

Communiqué de presse 06.11.2012

Accessibilité et Événémentiel : Le Bucodes rappelle les spécificités des dispositifs nécessaires aux personnes malentendantes et devenues sourdes

Paris, le 6 novembre 2012 - À partir du 1er janvier 2015, l'obligation d'accessibilité inscrite dans la loi du 11 février 2005 devra être appliquée, y compris dans le cadre des manifestations événementielles. Aujourd'hui déjà, les initiatives dans ce sens sont nombreuses. Cependant, le constat revient trop souvent que les personnes malentendantes sont oubliées dans les dispositifs, parfois même alors que le thème de ces manifestations porte sur l'accessibilité ! Assister à un colloque, à une conférence, participer à des animations, recueillir des informations sur les stands d'un forum ou d'un salon... toutes ces situations, complexes en cas de difficultés auditives, peuvent être rendues accessibles par des solutions techniques ou humaines.

Face au constat que les spécificités du public malentendant sont méconnues des organisateurs d'événements, le rôle du Bucodes SurdiFrance est d'informer sur les moyens existant, dont voici une description succincte.

Lire la suite

Imprimer E-mail

Communiqué de presse 26.05.2014

«J'entends mal, quelles solutions ?» :
une campagne nationale d'information sur la perte d'audition actuellement diffusée

Paris, le 26 mai 2014 – Quelle est la marche à suivre lorsque l'on entend mal ? C'est l'objet d'une campagne nationale d'information, lancée par le Bucodes SurdiFrance, sur la question de la perte d'audition. Son objectif est de sensibiliser, de faire connaître les solutions existantes et d'inciter les personnes concernées à parler à leur médecin de ce sujet trop souvent tabou. Diffusée actuellement dans les salles d'attente de 25 000 médecins, cette campagne est co-financée par l'INPES et la Fondation de France.

Lire la suite

Imprimer E-mail

Communiqué de presse 12.10.2012

Dans un contexte conflictuel, le Bucodes SurdiFrance veut recentrer sur l'intérêt de l'usager

Paris, le 12 octobre 2012 - La polémique entre le syndicat national des audioprothésistes (UNSAF) et l'entreprise Sonalto laisse penser que la préservation d'enjeux économiques prime sur l'intérêt des usagers.

Un assistant d'écoute peut être une bonne réponse pour les surdités débutantes

Il nous est arrivé au moins une fois de rencontrer une personne qui après avoir acheté, fort cher, des audio prothèses finalement remisées au tiroir, s'est trouvée très heureuse de pouvoir s'équiper de l'assistant d'écoute de Sonalto, vendu 300 € en pharmacie. Elle a qualifié ces appareils de très doux et de très performants... En matière d'équipement en aide auditive il n'y a malheureusement pas de vérité unique. Un assistant d'écoute peut être une bonne porte d'entrée dans l'appareillage.

Lire la suite

Imprimer E-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.