Qu'est-ce que la RQTH ?

Une surdité, quelle qu'en soit l'importance, entraîne des difficultés dans l'exercice de sa profession. Des dispositifs adaptés peuvent alors être demandés, mais pour en bénéficier il faut pouvoir justifier de la RQTH.

Qui peut en bénéficier ? 

Le dispositif de Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé - ou RQTH - s'adresse aux personnes en capacité de travailler, mais présentant des difficultés à exercer certains types d'activités professionnelles en raison d'un handicap.

Le demandeur de cette reconnaissance doit être dégagé de toute obligation scolaire : il doit donc être âgé de plus de 16 ans.

À noter : La Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH) est automatiquement étudiée à l'occasion d’une demande d'attribution ou de renouvellement de l'Allocation d'Adulte Handicapé (AAH).

La RQTH est reconnue dès que la surdité entraîne des difficultés dans l'exercice de la profession qu'on exerce : par exemple des difficultés dans l'utilisation du téléphone ou en visioconférence, dans le repérage de certains bruits importants de machines, dans la perception des alertes, lorsqu'il faut dialoguer avec les visiteurs, avec des clients, ...

Quels en sont les avantages ? 

La RQTH permet de bénéficier d'aides spécifiques :

À noter : Une personne bénéficiant d’une RQTH n'a pas l'obligation de le signaler à son employeur, mais l’accès à la plupart des avantages ne se fait que si l’employeur est averti.

Comment faire une demande de RQTH ? 

Il faut déposer un dossier à la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées) de son département, elle est parfois appelée MDA (Maison Départementale de l'Autonomie) dans certains département. On peut retirer ce dossier directement à la MDPH ou bien à la médecine du travail, au service social de la mairie (CCAS). 

C'est le même dossier que celui qui doit être rempli pour une demande d'aide financière ou pour la demande de carte d'invalidité.

Le dossier est ensuite étudié par l'équipe pluridisciplinaire de la MDPH et présenté à la CDAPH (Commission des Droits et de l'Autonomie des Personnes Handicapées) qui décide en dernier ressort. Pendant l'instruction du dossier, la personne demandeuse peut être convoquée par une personne agissant pour la MDPH, médecin, assistant/e)social/e ou toute autre personne habilitée soit directement à la MDPH, soit, si la personne demandeuse le souhaite, dans un lieu choisi par elle, à condition qu'elle justifie sa demande.

Même si le délai est long (plusieurs mois), il est possible de lancer les démarches pour obtenir des aides. 

Qui peut m'accompagner ? 

Pour vous accompagner dans votre démarche de reconnaissance de travailleur handicapé (RQTH), vous pouvez vous rapprocher de :

Imprimer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.